Présentation

Divisé en deux lignes de recherche, le programme d’études supérieures en communication de l’UFRGS compte 23 professeurs, 20 permanents et 03 collaborateurs. Sur ce total, 11 professeurs sont titulaires d’une bourse de productivité du CNPq, et neuf d’entre eux sont membres de conseils d’administration ou coordinateurs de groupes de travail dans des associations nationales de recherche, ce qui démontre la reconnaissance des chercheurs du programme par les organismes fédéraux de financement de la recherche.

 

Les professeurs du PPGCOM/UFRGS intègrent également les comités éditoriaux de 53 revues des domaines de la Communication et de l’Information, nationales et internationales, et fournissent des conseils aux agences de financement au niveau national et étatique, ce qui démontre la reconnaissance des chercheurs du programme par les agences de financement de la recherche et les entités représentatives du domaine.

 

La qualification constante du corps professoral se traduit par la formation de maîtres et de docteurs qui contribuent fortement à la construction de la connaissance dans le domaine. Il est important de noter que la plupart des diplômés du PPGCOM/UFRGS travaillent aujourd’hui dans la recherche et l’enseignement dans des universités publiques et privées à travers le pays.

 

Le PPGCOM/UFRGS maintient l’engagement de contribuer à la qualification de l’enseignement et de la formation des professionnels dans les domaines de la Communication et de l’Information. En ce sens, le programme cherche à développer des activités conjointes de recherche, d’enseignement et de vulgarisation entre les cours de premier et de deuxième cycle, ainsi qu’à promouvoir l’intégration de la communauté en général avec l’université.

Enseignement

Les pratiques d’enseignement adoptées au PPGCOM impliquent des disciplines, des séminaires, des laboratoires, des orientations, des activités dirigées et des stages. Les thèses et mémoires défendus par nos étudiants peuvent être trouvés dans ce lien. Les étudiants participent également à des groupes de recherche sous la direction des professeurs.

Recherche

La recherche menée au PPGCOM est articulée par des lignes de recherche, impliquant des professeurs de l’UFRGS et d’autres institutions, ainsi que des étudiants de doctorat, de maîtrise et de premier cycle soutenus par différents organismes de financement.

Extension

L’engagement avec l’extension de l’université et les relations avec la communauté se matérialise à la fois par des activités de socialisation de la recherche développée dans le programme avec les étudiants de premier cycle et d’autres parties intéressées et par des initiatives qui apportent à l’université la connaissance produite en dehors de la sphère académique.

Lignes de recherche

 

Ligne 1 – RÉSEAUX SOCIAUX, INTERACTIONS ET SOCIALITÉS

Sujets: Etudes de la communication théorique, méthodologique et appliquée sur la compréhension des interactions sociales, à partir des axes suivants : réseaux sociaux ; produits et artefacts numériques ; production, utilisation et communication de l’information scientifique ; cyberculture ; cyberjournalisme ; sociologie du journalisme ; transparence publique et données ouvertes ; audience active ; culture hacker.

 

  • Alex Fernando Teixeira Primo

  • Marcelo Ruschel Träsel

  • Marcia Benetti

  • Moisés Rockembach

  • Raquel da Cunha Recuero

  • Samile Andrea de Souza Vanz

  • Sônia Elisa Caregnato

  • Suely Dadalti Fragoso

  • Virgínia Pradelina da Silveira Fonseca

 

Ligne 2 – CULTURES, POLITIQUE ET SIGNIFICATION

Sujets: études théoriques, méthodologiques et appliquées sur les processus, produits et pratiques de la communication dans les domaines suivants : langues ; image, imagerie et esthétique ; institutions politiques ; communication politique et publique ; communication organisationnelle ; communication alternative ; communication, citoyenneté et environnement ; communication persuasive ; consommation et réception ; journalisme et interfaces.

 

  • Alexandre Rocha da Silva

  • Ana Cláudia Gruszynski

  • Ana Taís Martins Portanova Barros

  • Elisa Reinhardt Piedras

  • Ilza Maria Tourinho Girardi

  • Karla Maria Müller

  • Luiz Artur Ferraretto

  • Maria Helena Weber

  • Miriam de Souza Rossini

  • Nilda Aparecida Jacks

  • Nísia Martins do Rosário

  • Rudimar Baldissera

  • Valdir José Morigi

Thèmes d’orientation

Dr. Alex Fernando Teixeira Primo

Interaction médiatisée par ordinateur. Analyse des réseaux sociaux. Production et consommation collaboratives dans la cyberculture.

 

Dr. Alexandre Rocha da Silva

Théories de la communication ; sémiotique ; langage et esthétique ; systèmes de signification et processus de communication ; déconstruction ; post-média, micropolitique et production de la différence ; archéologie des médias ; minorités ; le visible et l’énonçable ; matérialités de la communication.

 

Dr. Ana Cláudia Gruszynski

Production éditoriale multiplateforme ; design ; culture visuelle ; culture matérielle ; communication visuelle ; médias et technologies numériques et en réseau.

 

Dr. Ana Maria Mielniczuk de Moura

Communication scientifique ; Production et utilisation de l’information scientifique et technologique ; Scientométrie

 

Dr. Ana Taís Martins Portanova Barros

Processus imaginaires et communicationnels ; Image technique ; Image symbolique ; Photographie ; Philosophie de l’image ; Cultures d’images ; Méthodologies de l’imaginaire.

 

Dr Elisa Reinhardt Piedras

Publicité, double articulation et changement social ; Publicité et marqueurs sociaux de la différence (classe, ethnicité, genre) ; Processus de communication publicitaire ; Flux et circulation de la publicité dans les plateformes ; Publicistes et pratiques de production publicitaire ; Publics et pratiques de réception de la publicité ; Études de réception et de consommation des médias ; Consommation et consommateur.

 

Dr. Ilza Maria Tourinho Girardi

Journalisme et environnement ; Journalisme et citoyenneté.

 

Dr. Karla Maria Müller

Communication et pratiques socioculturelles ; Frontières culturelles et culture frontalière : relations avec les médias et les organisations.

 

Dr. Luiz Artur Ferraretto

Radio ; Journalisme ; Histoire ; Processus et produits ; Programmation ; Économie politique de la communication ; Industries culturelles ; Convergence ; Segmentation ; Audience.

 

Dr. Marcelo Träsel

Journalisme numérique ; journalisme de données ; désinformation ; journalisme d’investigation ; journalisme participatif ; transparence publique ; cyberculture.

 

Dr. Márcia Benetti

Journalisme et discours ; Journalisme et émotion ; Journalisme de magazine ; Journalisme et réseaux sociaux ; Théories du journalisme.

 

Dr. Maria Helena Weber

Communication politique ; communication publique ; démocratie et médias ; relations entre l’État, les médias et la société.

 

Dr. Miriam de Souza Rossini

Cinéma brésilien ; processus audiovisuels ; culture visuelle ; esthétique des médias audiovisuels ; médias audiovisuels et production de la mémoire et de l’imaginaire ; production et circulation des biens culturels.

 

Dr. Nilda Aparecida Jacks

Études sur la réception et la consommation culturelles ; communication et identité culturelle ; méthodes et techniques qualitatives pour la recherche en communication ; théories latino-américaines de la communication.

 

Dr. Nísia Martins do Rosário

Corporations ; Culture et langage du corps ; Sémiotique de la culture ; Langues, esthétique, processus de signification ; Cultures de l’image, images techniques, audiovisuelles et photographiques ; Méthodes, méthodologie et recherche en communication.

 

Dr. Raquel da Cunha Recuero

Médias sociaux et diffusion de l’information, conversation médiatisée par ordinateur, discours et médias sociaux, analyse des réseaux sociaux sur Internet, méthodes de recherche sur les médias numériques.

 

Dr Rudimar Baldissera

Communication, culture et organisations ; identité et image institutionnelle ; communication touristique ; communication organisationnelle, stratégie et relations de pouvoir.

 

Dr. Samile Andrea de Souza Vanz

Communication et production scientifique ; Scientométrie ; Réseaux de collaboration scientifique ; Revues scientifiques.

 

Dr. Sônia Caregnato

Communication scientifique ; Production, recherche et utilisation de l’information scientifique et technologique ; Revues scientifiques électroniques ; Dépôts numériques en science ; Scientométrie.

 

Dr. Suely Dadalti Fragoso

Problématisations liées à l’interaction avec les artefacts numériques dans une perspective sociotechnique ; Accent mis sur les questions liées à la matérialité, à la spatialité et aux significations ; Accent mis sur les jeux d’artefacts numériques : interfaces (matérielles et logicielles), récits interactifs (sonores, visuels et/ou textuels).

 

Dr. Virgínia Pradelina Fonseca

Sociologie du journalisme ; éthique et journalisme ; journalisme contemporain ; identité professionnelle ; théories du journalisme.

 

Dr. Valdir Jose Morigi

Représentations sociales ; sociabilité ; mémoire et citoyenneté et leurs relations avec les médias.

Maîtrise

Le Master a une durée minimale de 12 (douze) mois, à compter de la première inscription de l’étudiant, et maximale de 24 (vingt-quatre) mois.

 

Pour obtenir le diplôme de Master, l’étudiant doit :

 

I – Satisfaire à un minimum de 20 (vingt) crédits ;

II – Réussir l’examen de compétence en anglais ;

III – Réussir l’examen d’aptitude ;

IV – Préparer et soumettre la dissertation à l’approbation d’un jury d’examen ;

V – Être approuvé lors de la soutenance de thèse ;

VI – Présenter le mémoire, avec les corrections indiquées par le jury d’examen et certifiées par le conseiller, dans un délai maximum de 2 (deux) mois après la soutenance, pour homologation par le Comité de post-graduation.

 

Le maître diplômé du programme sera qualifié pour préparer des projets de recherche, participer à leur mise en œuvre et présenter leurs résultats à la communauté scientifique sous la forme de publications dans des livres, des chapitres de livres et des revues. Les diplômés seront également qualifiés pour enseigner, selon le diplôme obtenu, en respectant les restrictions légales liées à l’exercice professionnel de chaque domaine.

 

Doctorat

Le cours de doctorat a une durée minimale de 24 (vingt-quatre) mois, à partir de la première inscription de l’étudiant, et une durée maximale de 48 (quarante-huit) mois.

 

Pour obtenir le diplôme de doctorat, l’étudiant doit

 

I – Satisfaire à un minimum de trente-deux (32) crédits ;

II – Être approuvé à l’examen de compétence dans deux langues, dont la première doit être l’anglais, et la seconde peut être choisie parmi : le français, l’italien, l’allemand ou l’espagnol ;

III – Être approuvé à l’examen de qualification ;

IV – Elaborer et soumettre une thèse à l’approbation d’un jury d’examen ;

V – Être approuvé lors de la soutenance de thèse ;

VI – Présenter la thèse, avec les corrections indiquées par le jury d’examen et certifiées par le conseiller, dans un délai maximum de 2 (deux) mois après la soutenance, pour homologation par la Commission des études supérieures.

 

Le docteur par le programme, en plus des qualifications souhaitées d’un master, devrait être capable de préparer des projets de recherche dans le standard requis par les principales agences nationales de financement, ainsi que de coordonner sa mise en œuvre, d’intégrer le groupe de recherche enregistré et d’établir un dialogue avec les chercheurs nationaux et internationaux.

 

Les diplômés seront également qualifiés pour enseigner à la fois aux étudiants du premier et du deuxième cycle, selon le diplôme obtenu, en respectant les restrictions légales à l’exercice professionnel dans chaque domaine.

Procédure de sélection

Le processus de sélection des nouveaux étudiants du PPGCOM/UFRGS a toujours lieu au cours du deuxième semestre de chaque année. Le nombre de postes vacants est défini en fonction de la disponibilité des superviseurs, en respectant les règles du programme et l’intérêt des axes de recherche. Si vous êtes intéressé par la poursuite de votre master ou de votre doctorat dans notre programme, vous pouvez obtenir des informations supplémentaires en contactant l’équipe de coordination à l’adresse ppgcom@ufrgs.br.

Maîtrise

Le processus de sélection pour le master se déroule en deux étapes. La première étape consiste en une dissertation sur les connaissances en communication, basée sur les bibliographies générales et spécifiques (indiquées dans l’annonce). Les examens sont éliminatoires.

 

La deuxième étape comprend l’évaluation du curriculum et du projet de thèse, ainsi qu’un entretien avec le candidat. Les professeurs du programme participent à cette étape d’évaluation, en fonction de l’affinité avec le sujet de recherche proposé.

Doctorat

Pour l’admission au doctorat, le processus de sélection est également divisé en deux étapes. Dans la première étape, qui est éliminatoire, le projet de thèse et le document mémoriel du candidat sont analysés. Cette analyse est effectuée par les professeurs du programme, en fonction de l’intérêt porté au sujet de recherche proposé.

 

Les candidats classés passent à la deuxième étape, qui consiste en une analyse du curriculum et un entretien.

Bourses d’études

La sélection des boursiers a lieu chaque année, en fonction de la disponibilité des bourses offertes par les organismes de financement. Les critères d’attribution des bourses sont annoncés dans un avis public. La sélection est valable pour un an, de sorte que d’autres candidats peuvent en bénéficier pendant la période, en fonction de la disponibilité des bourses, en respectant l’ordre de classement.

Internationalisation et relations interinstitutionnelles

Le PPGCOM/UFRGS a encouragé et formalisé la création de réseaux et de groupes de recherche internationaux, ainsi que la participation à des événements et la publication dans des revues et des livres à l’étranger. Il en résulte les différentes actions entreprises par les enseignants et les étudiants du programme qui renforcent sa présence notamment auprès des institutions d’enseignement et de recherche ibéro-latino-américaines. Les actions impliquent également l’articulation entre les universités brésiliennes, ce qui favorise la consolidation du programme au niveau national.

Associations et réseaux de recherche intégrés par les professeurs

  • International Association of Branding Researchers – Brand Observatory : Dr. Rudimar Baldissera participe au réseau international de recherche, qui implique le Chili, l’Espagne, le Portugal, l’Allemagne, les Etats-Unis et le Brésil. L’association édite le périodique Brandtrends et propose un cours de spécialisation sur la gestion des marques qui se tiendra au Chili, au Portugal et au Brésil.

  • Chaire itinérante de la nouvelle théorie stratégique – CiNTE. Le Dr Rudimar Baldissera participe au réseau autour de la Nouvelle Théorie Stratégique (NTE), pour la recherche, la diffusion et la co-construction d’expériences d’application pratique de ses propositions. Fondé en 2013, le CiNTE compte 63 enseignants et chercheurs de 42 universités de 14 pays (parmi lesquels : Allemagne, Argentine, Brésil, Chili, Colombie, Espagne, Mexique, Portugal, Russie et Suisse)

  • Comité académique Mercosur et intégration de l’Association des Universités du Groupe de Montevideo (AUGM) : Dr. Karla Maria Müller est membre du réseau des universités publiques, autonomes et autogérées du Brésil, d’Argentine, de Bolivie, du Chili, du Paraguay et d’Uruguay.

  • Observatoire ibéro-américain de la fiction télévisuelle – OBITEL : Le Dr Nilda Aparecida Jacks participe à l’Observatoire, qui est intégré par des chercheurs de huit pays : Uruguay, Portugal, États-Unis, Espagne, Chili, Argentine, Mexique et Brésil. Elle coordonne l’équipe de Rio Grande do Sul, à laquelle participent des professeurs et des étudiants de l’UFRGS, l’UFSM, l’UNIPAMPA, la PUCRS et l’UNISINOS.

  • Réseau de collaboration avec l’Universidad Católica Del Uruguay : Dr. Nilda Aparecida Jacks participe à des activités avec cette université depuis 2004, lorsqu’elle a rejoint le projet Conocer para intervenir. Enfance, violence et médias, impliquant plusieurs universités d’Amérique latine. Depuis cinq ans, elle est professeur collaborateur à l’Université catholique d’Uruguay, où elle enseigne le cours Estudios de Recepción. Elle est également membre du comité de rédaction de la revue de l’université.

  • Réseau thématique “Communication, citoyenneté, éducation et intégration en Amérique latine” – Réseau AMLAT : Dr. Nísia Martins do Rosário intègre le réseau thématique “Communication, citoyenneté, éducation et intégration en Amérique latine”. Nísia Martins do Rosário intègre le réseau AMLAT, dont l’objectif principal est de consolider la coopération scientifique/académique sur les axes Communication, citoyenneté, éducation et intégration latino-américaine, en menant un processus d’approfondissement méthodologique et épistémologique sur les travaux de recherche et d’enseignement réalisés à UNISINOS, UFRGS, Universidad Nacional de Córdoba, Universidad Simón Rodríguez, Universidad Central de Ecuador, UFPB, UFRN et IELUSC/UFSC dans la perspective de l’intégration scientifique et universitaire latino-américaine.

Journal

Intexto ( E-ISSN 1807-8583) est une publication quadrimestrielle du programme de post-graduation en communication et information de la Faculdade de Biblioteconomia e Comunicação de l’Universidade Federal do Rio Grande do Sul (UFRGS).

 

Lancé en 1997, il a une périodicité de quatre mois et est ouvert aux contributions originales d’auteurs brésiliens et étrangers en flux continu. Il accueille les recherches théoriques et empiriques menées dans le domaine interdisciplinaire de la communication et se veut un espace de débat et de diffusion d’idées capables de configurer différents scénarios de communication.

 

Équipe

Coordination

Coordinateur – Profª. Drª. Ana Taís Martins Portanova Barros

Coordinatrice suppléante – Profª. Drª. Nísia Martins do Rosário

Secrétariat

André Dias Mortari

Cristiane Lipp Heidrich

Commission des relations interinstitutionnelles

Prof. Dr. Rudimar Baldissera

Prof. Dr. Márcia Benetti